:: Page suivante >>

La colline de Sion est riche en animaux et en plantes particuliers, nous devons donc les protéger pour pouvoir encore les observer dans quelques années. Pour cela, nous devons prendre quelques mesures :
ne pas piétiner la pelouse calcaire mais marcher dans les sentiers.
ne pas camper, faire des feu, ni jeter de déchets.
ne pas laisser la forêt envahir les lieux, pour cela on peut faire brouter des moutons.
ne pas cueillir les fleurs, ni déranger les animaux.

Pour que toute personne prenne conscience que ce milieu est particulier et à protéger, il faut les informer.
Pour cela, on peut :
faire figurer ces informations dans des livres sur la nature.
faire des panneaux d’information.
faire des sorties découvertes avec des élèves et des adultes.

Diane

La colline de Sion est constituée de différentes roches:

-A son sommet,il y a du calcaire fissuré qui laisse l’eau s’infiltrer et qui rend les terrains secs.

-à sa base,il y a de l’argile imperméable qui retient l’eau et forme une nappe phréatique.Cette nappe alimente des sources.

-et entre les deux, de la minette (minerai de fer lorrain)exploité et utilisé autrefois pour la production d’acier

Mélanie

Le sommet de la colline de Sion est principalement recouvert de forêts puisque le terrain est sec. Sur les pentes de la colline, on trouve des prés et des vergers. (la région est renommée pour ses mirabelles).

(vue de la colline depuis le collège)

Depuis la colline, on observe une plaine plus humide où poussent les cultures. On peut apercevoir également quelques côtes recouvertes de forêts.

La colline de Sion est une butte-témoin c’est-à-dire que c’est un petit morceau de la grande côte de Moselle qui a été dégagé par l’érosion.

Le paysage de notre région, constitué d’une alternance de côtes et de plaines est appelé “relief de côtes” et est caractéristique de la Lorraine (sauf les Vosges)

Par temps bien dégagé, on peut apercevoir au loin les Vosges.

Fanny et Mélanie

Sur la Colline de Sion, nous avons trouvé différents fossiles:

Un mollusque bivalve:

Ce fossile fait partie de la même famille que les moules.
Il s’accrochait aux rochers à l’aide de petits filaments qui forment le byssus.
Il vivait dans les mers peu profondes.

Des coraux fossiles:

Les Coraux sont des animaux de petite taille vivant le plus souvent en colonie. La plupart des Coraux se fabriquent un squelette calcaire. Les Coraux sont de grands constructeurs de récifs. Les récifs coralliens sont des écosystèmes extrêmement riches, ils abritent de nombreuses formes de vie.

Les Coraux sont caractèristiques des mers chaudes et peu profondes. Les récifs coralliens actuels sont répartis de part et d’autre de l’Equateur.

Des étoiles :

Ces petites étoiles sont les restes du squelette calcaire d’animaux marins appelés Pencrinus bajocensis. Ces animaux appartiennent à la famille des échinodermes: oursins, étoiles de mer. On trouve aujourd’hui des encrines dans les mers chaudes et peu profondes.

Grâce aux petites étoiles et aux autres fossiles trouvés sur la colline de Sion,nous savons qu’il y a 176 millions d’années (au Jurassique), il y avait une mer chaude et peu profonde sur toute la Lorraine.

Il y a 65 millions d’années,la mer se retire définitivement de la Lorraine.

john et matthieu.

Il y a 155 millions d’années, une mer chaude et peu profonde recouvre toute la Lorraine. Il y a un dépôt de sédiments calcaires et argileux dans cette mer.


Il y a 65 millions d’années, la mer se retire définitivement de la Lorraine !

Il y a 55 millions d’années, une collision entre les plaques africaine et eurasiatique soulève le socle (sous-sol) et forme les Alpes. La Lorraine est soulevée.

Au quaternaire, il y a une érosion importante des montagnes par l’eau : les alternances de climat chaud et humide et de glaciations vont aplanir les reliefs.

Aujourd’hui, on a un relief de côtes (alternance de côtes calcaires et de plaines argileuses).Son érosion par l’eau continue: érosion par dissolution du calcaire par les eaux de pluie légèrement acides et érosion par gélifaction (la roche éclate sous l’action du gel).

Dans quelques milliers d’années, nous pensons que la colline de Sion va disparaître car elle va être détruite par l’érosion !!!

Thomas et Anael

:: Page suivante >>