Archives pour: Août 2006

Ne soyez pas impatient, attendez que l’hiver soit passé pour vider vos nichoirs.
En effet, de nombreux squatters opportunistes auront rapidement emménagé dans ces nids recyclés en lit d’hiver. Loirs, lérots, muscardins ou divers insectes occupent sûrement à l’heure actuelle les nichoirs à oiseaux installés. Certains de ces locataires préparent peut-être déjà leur lit d’hiver.

On compliquera sérieusement la vie des limaces et des escargots si on évite un bêchage trop précoce qui permettrait à ces mollusques de s’enfoncer dans le sol ou qui enfouirait les oeufs pondus à la surface.

Il faut donc remuer la terre le moins possible avant l’hiver pour ne pas ouvrir la voie à ces bêtes cornées.
Avant le bêchage en profondeur d’hiver, on lâchera bientôt les poules dans le jardin qui s’empresseront de picorer limaces, oeufs de limaces et autres mollusques non désirés par le jardinier.

limace escargot

C’est une bonne saison pour observer notre ami le
goupil !

Mais justement, à qui appartient cette laissée constituée de noyaux de mirabelles ?

laissée

Soyez en sûr, il repassera par là...

renard

Ici et là, de petits groupes de l’élégante espèce portant son éventail sur la tête, se sont formés ces dernières semaines. Des “hupettes” qui sont maintenant bien en train les accompagnent. Nous avions pris l’habitude de les observer virevolter autour du vieux verger du village d’à côté. Et tout à coup, l’on a rien su de ces oiseaux, sinon qu’ils n’étaient plus des nôtres. Vivement l’année prochaine qu’ils reviennent nous visiter !

Le citron est l’un des premiers papillons à voler au printemps. Il se nourrit du nectar des fleurs. La fin de l’été approchant, les citrons de l’année sortent de leur chrysalide et vont rapidement chercher un site d’hibernation. Le citron hiberne sous sa forme ailée, généralement posé sur une plante à feuille persistante. Il peut vivre 10 à 11 mois : il est l’un des papillons européens vivant le plus longtemps.
citron

Au fond du jardin, un lit de bois décomposé est de bon accueil pour la cétoine dorée. Ce beau coléoptère a ses larves dans ce terreau pour que s’y effectue la métamorphose. Pas d’inquiétude, la larve de cet insecte se nourrit que de matière végétale en décomposition.

larve de cétoine cetoine